Cet article date de plus d'un an.

"La fin de l'abondance" : la formule du président Macron ne passe pas pour l'opposition

Publié
"La fin de l'abondance" : la formule du président Macron ne passe pas pour l'opposition
"La fin de l'abondance" : la formule du président Macron ne passe pas pour l'opposition "La fin de l'abondance" : la formule du président Macron ne passe pas pour l'opposition
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions

Le président de la République Emmanuel Macron a pris la parole, mercredi 24 août, en ouverture du Conseil des ministres. Selon lui, la France vit une grande bascule, marquée par "la fin de l'abondance". Une formule qui a fait réagir l'opposition.

À peine prononcée, la formule a fait réagir. En ouverture du Conseil des ministres, mercredi 24 août, Emmanuel Macron a évoqué la "fin de l'abondance". "Ce que nous sommes en train de vivre est de l'ordre d'une grande bascule ou d'un grand bouleversement", a-t-il déclaré. Des grands bouleversements énergétiques, conséquences directes de la guerre en Ukraine et du dérèglement climatique. Désormais, pour le président de la République, le mot d'ordre est la sobriété énergétique. Face aux possibles pénuries, l'exécutif appelle les Français à faire des efforts.

Un discours jugé méprisant par l'opposition

Un discours jugé méprisant par des membres de l'opposition. "Non monsieur Macron, il n'y a jamais eu d'abondance, mais irresponsabilité, pillage, gaspillage, marchandisation de tout et du vivant", a réagi Jean-Luc Mélenchon (LFI) sur Twitter. Éric Ciotti (LR) dénonce, lui, un immobilisme politique : "Il n'y a qu'une insouciance en France, c'est celle d'un Président qui conduit notre pays dans le mur en refusant le courage de la réforme et en privilégiant la dépense illimitée. Indécent !" s'est-il offusqué.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.