Entreprise : les PME françaises à la conquête du marché chinois

Emmanuel Macron veut rééquilibrer les relations économiques entre la France et la Chine. À ce jour, seules 1 800 entreprises françaises de moins de 250 salariés sont implantées en Chine. Les freins à l'installation sont très nombreux et découragent parfois les patrons de PME.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Accompagné de son maitre d'œuvre, Alban Lapierre vient visiter ce jour-là l'un de ses plus gros chantiers. Le chef d'entreprise est à la tête d'une PME spécialisée dans la rénovation énergétique. Un savoir-faire qu'il exporte depuis cinq ans en Chine. Le marché chinois lui rapporte un million d'euros, soit 10% de son chiffre d'affaires. Mais sa réussite n'aurait pas été possible sans un précieux partenaire. Deux fois par semaine, il s'entretient depuis la Chine avec Catherine Chauvin. Ensemble, ils partagent la moitié des bénéfices. Le prix à payer pour profiter de son réseau et se développer sur place.

Un marché difficile à conquérir

Dernière savonnerie industrielle française, la société Savonnerie de l'Atlantique a elle aussi tenté de conquérir le marché chinois. Ici, on produit 8 000 tonnes de savon par an, et le patron comptait en exporter 20% rien qu'en Chine. Mais faute d'intermédiaire, son stock lui est resté sur les bras. La PME n'a pas encore trouvé de solution, mais elle n'a pas abandonné pour autant son ambition chinoise.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président de la République Emmanuel Macron lors de son arrivée à l\'aéroport de Pékin (Chine), le 8 juillet 2018.
Le président de la République Emmanuel Macron lors de son arrivée à l'aéroport de Pékin (Chine), le 8 juillet 2018. (LUDOVIC MARIN / POOL)