Emmanuel Macron trois jours au chevet de Marseille

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
marseille
FRANCEINFO
Article rédigé par
J.-C. Galeazzi - franceinfo
France Télévisions

Emmanuel Macron se rend à Marseille mercredi 1er septembre. Il présentera un grand plan pour la ville, notamment pour les écoles et contre la violence.

Emmanuel Macron se sait attendu sur la question de la sécurité à Marseille à l'heure où la cité phocéenne connait une explosion inquiétante des règlements de compte. Mercredi 1er septembre, l'Élysée promet, dès l'arrivée du chef d'État dans l'après-midi, des annonces en termes d'immobilier, d'équipements pour les policiers et d'effectifs. Mais la violence et les trafics de drogue sont souvent les conséquences de nombreux maux de la société : pauvreté, insalubrité des logements et des écoles, manque de développement, insuffisance des transports.

Trois jours pour convaincre

Emmanuel Macron a choisi d'aborder l'ensemble de ces thèmes avec, à la clef, des financements conséquents de plusieurs milliards d'euros. Jamais le président n'est resté aussi longtemps dans une seule et même ville de France avec, derrière lui, un cortège fourni de huit ministres et secrétaires d'État et, dans sa besace, un plan de grande ampleur pour la deuxième ville du pays. Une métropole pour laquelle le chef de l'État clame régulièrement son attachement et son affection, lui qui est supporter de l'OM. Mais pas question pour Emmanuel Macron de s'improviser maire de Marseille pour une durée indéterminée, ce serait mal perçu par les Marseillais. Emmanuel Macron, qui doit aussi parler culture et environnement, a jusqu'à vendredi pour convaincre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Emmanuel Macron

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.