Emmanuel Macron : un message ciblé

Emmanuel Macron a expliqué ses choix dans une interview d'une heure diffusée sur TF1, jeudi 12 avril.

France 2

Emmanuel Macron était en opération séduction dans un petit village de l'Orne, jeudi 12 avril. La première catégorie à soigner pour lui était les retraités en colère après la hausse de la CSG. "Je vous demande cet effort pour les plus jeunes, pour les actifs. [...] Je dis à nos aînés merci et je leur dis surtout que je n'ai jamais pris un retraité pour un portefeuille", a déclaré le président. Mais cette hausse de la CSG pour les revenus supérieurs à 1200 euros est maintenue.

Message à la ruralité

Le deuxième message s'adresse à la France rurale qui se sentirait délaissée. "On n’abandonne pas du tout la ruralité, ce n'est pas vrai. [...] Pour la première fois depuis huit ans, les dotations des communes rurales ne baissent pas d'un centime", a assuré Emmanuel Macron. "Il nous fait le coup du petit village rural pour récupérer l'affection de la ruralité, mais en réalité, il ne cède sur rien", lâche Gilbert Collard, le député FN du Gard. "Il y a une insensibilité", assure de son côté Éric Woerth (LR).

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président Emmanuel Macron lors de son interview pour le 13 heures de TF1, délocalisé dans une école de l\'Orne, le 12 avril 2018.
Le président Emmanuel Macron lors de son interview pour le 13 heures de TF1, délocalisé dans une école de l'Orne, le 12 avril 2018. (MAXPPP)