Emmanuel Macron giflé : qui est Damien Tarel, l'homme interpellé ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Emmanuel Macron giflé : qui est Damien Tarel, l'homme interpellé ?
Article rédigé par
M. De Chalvron, E. Prigent, T. Germain, O. Martin, B. Parayre, Y. Kadouch - France 2
France Télévisions

Emmanuel Macron a été giflé mardi 8 juin lors d'un déplacement dans la Drôme. L'auteur de la gifle et celui qui l'accompagnait ont été placés en garde à vue. L'agresseur sera présenté jeudi 10 juin au procureur de la République en vue d'une comparution immédiate dans l'après-midi. 

Déguisé en chevalier sur une photographie, Damien Tarel apparaît d'abord comme un inconditionnel des arts martiaux du Moyen Âge. L'homme vit dans la nostalgie d'une certaine France du passé. C'est aussi ce qui ressort dans son geste et ses mots lorsqu'il a giflé, mardi 8 juin, Emmanuel Macron lors d'un déplacement dans la Drôme. "Montjoie Saint-Denis ! À bas la Macronie !", avait-il alors crié. 

Un exemplaire de Mein Kampf retrouvé à son domicile

"Montjoie Saint-Denis" est un cri de guerre royaliste. Sur les réseaux sociaux, Damien Tarel, proche des "gilets jaunes", suit quelques personnalités et sites d'extrême droite, sans être un militant actif. Pour son ami, Loïc Dauriac, la gifle était avant tout un acte désespéré. "C'est un ras-le-bol. C'est quelqu'un qui bosse en intérim, qui, des fois, a du mal à lier les deux bouts à la fin du mois", confie l'ami du gardé à vue. Devant les enquêteurs, Damien Tarel, dont le domicile a été perquisitionné, déclare avoir agi d'instinct, sans réfléchir. Un exemplaire de Mein Kampf a été retrouvé à son domicile, mais également des drapeaux de l'ancienne Union soviétique, ainsi que plusieurs armes à feu en cours d'expertise.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Emmanuel Macron giflé lors d'un déplacement dans la Drôme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.