Emmanuel Macron giflé : les précédents en France

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
précédentes agressions
franceinfo
Article rédigé par
N. Ramaherison - franceinfo
France Télévisions

Avant d'être giflé mardi 8 juin dans la Drôme, Emmanuel Macron avait déjà été pris à partie quand il était ministre de l'Économie. Nicolas Sarkozy avait eu des altercations. François Hollande n'avait pas été épargné.

Dans la Ve République, plusieurs chefs d'État, mais aussi des Premiers ministres, ont été victimes d'agressions. En février 2012, candidat à l'Élysée, François Hollande reçoit un sac de farine alors qu'il s'apprête à prononcer un discours. Son prédécesseur, Nicolas Sarkozy, a été pris à partie en juin 2011. Dans le Lot-et-Garonne, il est bousculé et attrapé par le col de sa veste. En 2002, Jacques Chirac a été chahuté et visé par des crachats à Mantes-la-Jolie (Yvelines), quelques semaines avant la tentative d'assassinat à son encontre.

Manuel Valls giflé

En 2002 toujours, le Premier ministre en fonction, Lionel Jospin, est aspergé de ketchup à Paris. En campagne pour les primaires de la gauche en 2017, l'ex-Premier ministre Manuel Valls avait également reçu une gifle. Des faits pour lesquels les auteurs risquent gros. L'agresseur de Nicolas Sarkozy avait été condamné de six mois de prison avec sursis, assorti de trois ans de mise à l'épreuve et d'une obligation de soins hospitaliers.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.