Emmanuel Macron giflé : le profil de l'agresseur intrigue

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Emmanuel Macron giflé : le profil de l'agresseur intrigue
France 3
Article rédigé par
E. Prigent, T. Germain L. Nahon, J. Debraux, B. Parayre, Y. Saidani - France 3
France Télévisions

Damien T., l'homme qui a giflé Emmanuel Macron, mardi 8 juin, dans la Drôme, est inconnu des services de police, bien qu'il suive des sites d'extrême droite. Il est toujours en garde vue.

Sur les réseaux sociaux, Damien T., 28 ans, pose en habit de chevalier. C'est ce passionné d'arts martiaux du Moyen Âge qui a giflé, mardi 8 juin, Emmanuel Macron. Damien T., qui a assisté à la perquisition de son domicile, suivait sur internet plusieurs figures de l'extrême droite. Lors de l'agression, il a crié "Montjoie Saint-Denis ! À bas la Macronie !", un cri de guerre royaliste. Un ami prend sa défense, expliquant qu'il s'agit d'un geste désespéré, nourri par plusieurs années de frustration. "Il y a des choses qu'on voudrait dire mais qu'on ne peut pas dire", explique-t-il, avant de mentionner le "déclin de la France". 

Investi auprès des "gilets jaunes"

Damien T. était connu pour son engagement auprès des "gilets jaunes". Mais "il n'a jamais eu de discours tendant vers le royalisme ou l'extrême droite", assure une connaissance. Dans la commune de Saint-Vallier (Drôme), tout le monde condamne son geste. "On vit dans un monde de dingues", déclare une habitante. "C'est inadmissible, les gens font n'importe quoi", ajoute une autre. Un exemplaire du livre Mein Kempf d'Adolf Hitler a été retrouvé au domicile du second interpellé. Damien T. sera, quant à lui, présenté jeudi 10 juin pour une comparution immédiate.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.