Dupont-Aignan : Macron doit "s'occuper de l'antisémitisme qui prospère dans nos quartiers"

Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France et député, est l'invité des "4 Vérités" jeudi 23 février. 

Nicolas Dupont-Aignan fustige l'action du gouvernement en matière de lutte contre l'antisémitisme. Certes, les prises de position d'Emmanuel Macron, actuellement en visite officielle en Israël, vont dans le bon sens. Le chef de l'État a associé mercredi 22 janvier "la négation de l’existence d’Israël" à "un antisémitisme". En revanche, le président de Débout la France estime que sur le territoire national, les efforts manquent.

Agir contre les mosquées salafistes

Le député de l'Essonne voudrait "qu'il s'occupe de l'antisémitisme qui prospère dans nos quartiers (...) des ghettos où les enseignants, dans nos lycées, ne peuvent plus parler de la Shoah sans se faire insulter". Le candidat malheureux à l'élection présidentielle de 2017 appelle à arrêter "de laisser des imams prêcher la haine de l'autre, du juif, de l'homosexuel, des femmes", avant de rappeler que "200 mosquées salafistes" officient en France. "On ne fait rien (...), il faut prendre des actes", conclut Nicolas Dupont-Aignan

Nicolas Dupont-Aignan préside le mouvement Debout la France
Nicolas Dupont-Aignan préside le mouvement Debout la France (FRANCE 2)