Budget : les heures supplémentaires rapporteront plus en 2019

Édouard Philippe a annoncé dimanche 26 août dans le "JDD" la fin des cotisations salariales sur les heures supplémentaires. Une bonne nouvelle pour les salariés concernés, mais aussi pour certains patrons.

Voir la vidéo
France 2

Serveurs, employés, ouvriers, la suppression des charges sur les heures supplémentaires prévue pour 2019 est bien accueillie. "Savoir que mes heures vont être récompensées et que je serai moins taxé dessus, ça me pousse à travailler plus, et à me donner encore plus au travail", confie un serveur au micro de France 2. L'annonce du gouvernement s'inspire du fameux "Travailler plus pour gagner plus", mesure phare de Nicolas Sarkozy. À l'époque, neuf millions de salariés bénéficiaient chaque année de cette mesure, qui leur faisait gagner en moyenne 500 euros de plus par an. Mais certains estiment que favoriser les heures supplémentaires se fait au détriment des chômeurs.

Une mesure positive ?

Emmanuel Macron souhaite rétablir partiellement la mesure. Seules les cotisations salariales seront exonérées. Les heures supplémentaires resteront soumises à l'impôt sur le revenu. Un gain estimé à 200 euros par an pour un salarié payé au SMIC. Une mesure jugée positive par le patronat qui pourrait coûter entre deux et trois milliards d'euros par an au budget de l'État.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un serveur français licencié par un restaurateur canadien pour agressivité explique que son attitude est liée à sa culture française et se dit victime de discrimination.
Un serveur français licencié par un restaurateur canadien pour agressivité explique que son attitude est liée à sa culture française et se dit victime de discrimination. (MAXPPP)