Benbassa (EELV) : "Je m’attendais à des actes" et le discours de Macron "a été un alignement de mots"

Esther Benbassa, sénatrice EELV de Paris, est l’invitée politique du 23h de franceinfo dimanche 14 juin.

FRANCEINFO

"Je m’attendais à des actes, car le moment est grave. Tout le monde attend des solutions, des propositions. Et cela a été un alignement de mots comme d’habitude fatigant. Beaucoup de souverainisme à mon goût, de patriotisme républicain", commente dimanche 14 juin Esther Benbassa après l'allocution télévisée d'Emmanuel Macron. "Je m’attendais aussi à ce qu’il propose quelques orientations concernant la lutte contre les violences policières et contre le racisme", ajoute dimanche soir sur franceinfo la sénatrice EELV de Paris.

"Il faut faire payer les plus aisés"

Esther Benbassa "ose croire" Emmanuel Macron quand il annonce qu’il n’y aura pas d’augmentation des impôts. Même si elle prône un retour de l'ISF et estime "qu’il faut faire payer les couches très aisées de la société française et les entreprises". Selon l'écologiste, la suppression de certaines "niches fiscales rapporterait quelque 28 milliards d’euros, ce qui est déjà pas mal sans compter les exonérations de taxe carbone, la fraude et l’évasion fiscales". Le chômage des jeunes est en forte hausse. "J’ai été jusqu’à récemment professeure à l’université. Je connais leurs difficultés dans lesquelles nagent les jeunes. J’espère qu’il s’en sortiront", conclut Esther Benbassa.

Le JT
Les autres sujets du JT
Esther Benbassa (EELV)
Esther Benbassa (EELV) (FRANCEINFO)