Cet article date de plus de quatre ans.

Baisser les impôts, réformer la Justice... Quand Nicolas Sarkozy donne ses conseils à Emmanuel Macron

Parmi ses recommandations, il déclare notamment que le président doit tenir son calendrier et réformer rapidement. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le président élu, Emmanuel Macron, et l'ancien chef de l'Etat Nicolas Sarkozy lors des commémorations du 8-Mai, à Paris, le 8 mai 2017. (PHILIPPE WOJAZER / AFP)

L'ancien président a quelques conseils à donner au nouveau. Dans Emile, le magazine de Science-Po, Nicolas Sarkozy est interrogé sur son parcours, l'élection présidentielle de mai ainsi que sur celui qui a succédé à François Hollande, Emmanuel Macron.

L'interview, réalisée le 17 juillet dans les bureaux parisiens de l'ancien chef de l'Etat, a été repérée par Le Figaro, dimanche 27 août. Interrogé sur les réformes que devrait mener à l'avenir Emmanuel Macron, Nicolas Sarkozy estime qu'il n'y "en a pas une seule", avant d'en lister quelques-unes. 

"Le président doit être un grand européen"

"Le président français doit être un grand européen. Il faut proposer un nouveau traité. C’est vraiment très important", commence Nicolas Sarkozy avant de délivrer son premier conseil : tenir son calendrier. "Le calendrier du président de la République est simple : c'est tout de suite ! Tout ce que vous ne faites pas en juillet, vous ne le ferez pas en décembre. Voilà pourquoi le calendrier n'attend pas", détaille Nicolas Sarkozy. Et d'ajouter : "c'est notamment vrai pour la baisse des impôts".

L'ex-président de la République assure ensuite qu'Emmanuel Macron devrait se pencher sur "la réforme de la justice". "La justice est un pouvoir indépendant, il ne peut pas exister de pouvoir sans contre-pouvoir, sans équilibre des pouvoirs. Quel contre-pouvoir ? C’est une question très difficile", poursuit Nicolas Sarkozy. 

Evoquant le destin de l'Afrique et des flux migratoires, l'ancien président n'a pas de conseil mais une question : "Comment maîtrise-t-on les flux migratoires ? C’est aussi une question importante pour l’avenir."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Emmanuel Macron

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.