Allocution d'Emmanuel Macron : une prise de parole aux accents de campagne électorale

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Allocution d'Emmanuel Macron : une prise de parole aux accents de campagne électorale
France 3
Article rédigé par
A. Bourse - France 3
France Télévisions

En direct depuis l'Élysée, Anne Bourse revient sur la prise de parole d'Emmanuel Macron lundi 12 juillet. Une allocution aux accents de campagne électorale...

La prise de parole d'Emmanuel Macron, lundi 12 juillet, avait une saveur particulière. Certains y ont remarqué des accents de campagne électorale. Question : le chef de l'État se projetterait-il déjà vers un second mandat ? "Emmanuel Macron a délivré sa vision des prochaines semaines et des prochains mois. La moitié de son intervention, il l'a consacrée à son bilan", constate en direct du palais de l'Élysée, à Paris, la journaliste Anne Bourse.

Une allocution présidentielle aussi différente sur la forme

"Emmanuel Macron ne veut pas se voir accuser d'immobilisme. Il a donc confirmé l'entrée en vigueur de l'assurance chômage. Il temporise sur les retraites. Et il annonce un plan d'investissement pour 2030", poursuit Anne Bourse, qui note que sur la forme, Emmanuel Macron n'a pas enregistré son allocution comme à son habitude, à son bureau, à l'Élysée, mais il l'a fait sur fond de tour Eiffel, avec son pupitre, avec lequel, d'habitude, il prononce tous ses discours.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Emmanuel Macron

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.