Affaire Benalla : l'ex-collaborateur de l'Élysée à nouveau mis en examen

Alexandre Benalla est poursuivi pour "port et détention non autorisée d'arme de catégorie B", après son selfie avec une arme, et "immixtion dans l’exercice d’une fonction publique".

FRANCE 2

L'affaire Benalla connaît un nouveau rebondissement. L'ancien collaborateur de l'Élysée a été de nouveau mis en examen, mercredi 20 mars, "notamment pour le selfie où il apparaît avec une arme", explique la journaliste Sophie Gauthier, en direct du Sénat à Paris, jeudi 21 mars. Alexandre Benalla est désormais poursuivi pour "port et détention non autorisée d'arme de catégorie B" et "immixtion dans l’exercice d’une fonction publique".

Vote à main levée

Hasard du calendrier : "c'est ce jeudi 21 mars que le Sénat doit décider ou non s'il saisit la justice dans le cadre des déclarations qu'Alexandre Benalla a effectuées sous serment", poursuit la journaliste. L'objectif, si les sénateurs venaient à saisir les juges, est d'ouvrir la voie à des poursuites pour faux témoignage. Le bureau du Sénat doit se réunir à 8h30 et effectuera un vote à main levée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Alexandre Benalla, le 16 juillet 2018 à Paris.
Alexandre Benalla, le 16 juillet 2018 à Paris. (THOMAS SAMSON / AFP)