Présidentielle 2017 : Nicolas Hulot renonce

Nicolas Hulot ne sera pas candidat à l'élection présidentielle. Un renoncement qui laisse les écologistes désemparés, et qui en soulage certains.

France 3

Nicolas Hulot à l'Élysée, certains en avaient rêvé. L'ancien envoyé spécial de François Hollande pour la planète renonce à la candidature en 2017. Un abandon discret publié mardi 5 juillet sur son compte Facebook.

C'est la troisième fois que Nicolas Hulot prend part aux débats sur la présidentielle. En 2007, il demande aux candidats de s'engager sur l'écologie au-delà des clivages. En 2011, il se présente aux primaires d'EELV, mais c'est Eva Joly qui l'emporte.

Conseil fédéral à Nantes les 9 et 10 juillet

Aujourd'hui, Nicolas Hulot affirme qu'il ne peut pas endosser le rôle de l'homme providentiel, car il estime qu'il ne se sent pas assez armé. Ce renoncement laisse ses partisans perplexes. Le numéro 1 d'EELV, David Corman, a tweeté : "Triste de la décision de Nicolas Hulot, mais respectueux de son intégrité et de son engagement désintéressé et constant".

D'autres, comme Barbara Pompili, soulignent qu'il n'a jamais été un écologiste politique. Nicolas Hulot était crédité dans les sondages de 11% des intentions de vote. C'est un candidat en moins à gauche. Les écologistes se réuniront vendredi et samedi en conseil fédéral à Nantes.

Le JT
Les autres sujets du JT