Elections municipales 2020 : Anne Hidalgo candidate à la mairie de Paris, "la fin d'un vrai faux suspens" pour Julien Bayou

Le secrétaire national EELV, qui défend le candidat David Belliard à l'élection municipale dans la capitale, est "heureux de pouvoir lancer la bataille des projets". 

Julien Bayou et David Belliard, candidat EELV à la mairie de Paris, le 1er juin 2019 à Paris.
Julien Bayou et David Belliard, candidat EELV à la mairie de Paris, le 1er juin 2019 à Paris. (BERTRAND GUAY / AFP)

"C'est la fin d'un vrai faux suspens", a réagi samedi 11 janvier sur franceinfo Julien Bayou, le secrétaire national EELV, après l'annonce par Anne Hidalgo de sa candidature à un second mandat à la mairie de Paris. "On est heureux de pouvoir lancer la bataille des projets", assure julien Bayou.

David Belliard, le candidat investit par EELV pour l'élection municipale dans la capitale, "a commencé à égrainé ses propositions. Mais tant que la maire sortante ne pouvait pas être sur le terrain, il y avait un problème d'équité des armes", estime Julien Bayou. "Maintenant qu'on va pouvoir engager la discussion sur les projets, on a bon espoir de démontrer que, pour mettre en place une transition à l'échelle de la ville, il faut voter écologiste", affirme-t-il.

"Une saine compétition"

Julien Bayou se veut optimiste : "David Belliard peut l'emporter, notamment dans le 11e arrondissement", là où se présente le candidat EELV. Il devra faire face à Anne Hidalgo, qui figure en deuxième position sur la liste de François Vauglin, le maire sortant de l'arrondissement.

Julien Bayou voit la campagne de David Belliard face à la maire sortante "comme une saine compétition". Selon lui, "l'idée n'est pas d'ériger Anne Hidalgo en ennemie, en adversaire, mais il s'agit de savoir ce qu'on veut proposer pour la ville". Il veut prendre le 11e arrondissement comme "un bon exemple". Il s'agit d'un arrondissement "très minéral, où les écologistes se sont battus pour sauvegarder la dernière parcelle de pleine terre, sous les moqueries pendant longtemps, jusqu'à ce que l'évidence s'impose".

"On a besoin de nature en ville", insiste l'écologiste. "On a besoin de dédensifier la ville, on a besoin de restreindre encore la place de la voiture pour faire de la place à la marche, aux piétons, aux vélos. C'est le projet des écologistes depuis très longtemps. David Belliard le porte dans le 11e et pour Paris", termine-t-il.