Cet article date de plus de neuf ans.

Divisée sur la primaire socialiste, l'UMP reprend l'offensive

Certains l'ont saluée. D'autres l'ont critiquée. Quoi qu'il en soit, la primaire socialiste a alimenté bien des discussions du côté des ténors de l'UMP, relégués au rôle de simples commentateurs. Fin de partie. L'UMP reprend l'initiative.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Jean-François Copé lance la "mobilisation générale" en vue de 2012. (AFP - Gérard Julien)

Certains l'ont saluée. D'autres l'ont critiquée. Quoi qu'il en soit, la primaire socialiste a alimenté bien des discussions du côté des ténors de l'UMP, relégués au rôle de simples commentateurs. Fin de partie. L'UMP reprend l'initiative.

Dès mardi, au lendemain de la désignation du candidat socialiste, le parti de la majorité consacrera une convention "pour dénoncer les propositions non crédibles du PS".

Cela va être enfin l'occasion de revenir sur le fond. Après DSK, puis l'extase médiatique sur la tenue des primaires, il est temps pour les médias de rétablir les équilibres et que nous puissions expliquer aux Français ce qui fait la différence entre le PS et nous", fait valoir Jean-François Copé, secrétaire général du parti

Pour illustrer ce rendez- vous de réflexion, l'UMP propose un visuel composé de quatre poupées russes siglées projet PS, dont la dernière liée à 2012 est la moins conséquente.

Le ton est donné.

Voir le reportage consacré aux journées parlementaires de l'UMP

Voir la video

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.