Autriche : l'extrême droite battue de peu

L'écologiste Alexander Van der Bellen a devancé Norbert Hofer de seulement 30 000 voix. Les explications de France 2.

France 2

En Autriche, le candidat d'extrême droite Norbert Hofer a perdu l'élection présidentielle ce lundi 23 mai. Son directeur de campagne accuse le coup, mais ne veut retenir que le score obtenu, tout proche des 50%. "Tout le monde était contre lui ! Cela annonce de grands changements dans ce pays", se réjouit Herbert Kickl. L'Autriche a retenu son souffle au rythme du dépouillement des 700 000 votes par correspondance.

"Le succès viendra"

Avant cela, Norber Hofer était devant, avec près de 52% des voix. Mais le candidat des Verts a peu à peu fait son retard, jusqu'à l'emporter avec 31 000 voix d'écart. Les populistes autrichiens étaient donc tout près de réaliser un exploit. Hier, ils ont fait la fête comme s'ils avaient gagné. Avant le résultat final, Norbert Hofer voyait dans cette élection un tournant : "Le succès viendra", a-t-il commenté. Mais une moitié de l'Autriche a dit "non", notamment dans les grandes villes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Norbert Hofer, candidat d\'extrême droite et Alexander Van der Bellen, candidat écologiste, lors d\'un débat télévisé pour la présidentielle, à Vienne (Autriche), le 24 avril 2016.
Norbert Hofer, candidat d'extrême droite et Alexander Van der Bellen, candidat écologiste, lors d'un débat télévisé pour la présidentielle, à Vienne (Autriche), le 24 avril 2016. (HEINZ-PETER BADER / REUTERS)