Pièces à conviction, France 3

VIDEO. OM : Jean-Luc Barresi, un agent de joueurs fiché au grand banditisme

L’OM entretiendrait-il des liens avec le milieu marseillais ? Lors d’écoutes téléphoniques, la police découvre que certains caïds seraient impliqués dans des activités présumées frauduleuses lors de transferts de joueurs. Et un nom ressort : celui de Jean-Luc Barresi… Extrait de "Pièces à conviction".

Voir la vidéo
Pièces à conviction/France3

En 2009, un voyou est abattu en Corse. Dans le cadre de l’enquête, la police découvre que certains caïds marseillais seraient impliqués dans des activités présumées frauduleuses lors de transferts de joueurs de l’Olympique de Marseille. A partir de mai 2011, les policiers placent sur écoute 17 personnes. Parmi elles, un personnage est très bavard : c’est Jean-Pierre Bernès, agent de joueurs très influent et ancien dirigeant de l’OM à l’époque de Bernard Tapie. .

Dans ces enregistrements, Jean-Pierre Bernès évoque un nom que les policiers connaissent bien : Jean-Luc Barresi. "C’est vraiment bizarre. Le joueur Amalfitano a un agent pour l’Europe entière, par contre, à Marseille, il n’en a qu’un, c’est Barresi." Jean-Luc Barresi aurait-il joué un rôle lors d’opérations suspectes liées à des transferts de joueurs ?

Un "parrain" marseillais ?

Il se trouve que l’agent de joueurs Barresi est fiché au grand banditisme depuis 2006. Il a un passé de petit délinquant, mais surtout, il semble fréquenter assidument certaines figures du milieu marseillais.

En 2012, il est jugé pour extorsion de fonds. Il clame son innocence devant les caméras : "J’attends que justice soit rendue, qu’on m’innocente." Pour cette affaire, Jean-Luc Barresi est condamné à un an de prison ferme. Au fil des années, il serait devenu, avec ses deux frères, un des "parrains" de Marseille.

Extrait de "Olympique de Marseille : quand le milieu faisait la loi", une enquête de "Pièces à conviction" à voir le 13 juin 2018 sur France 3.

PIECES A CONVICTION/FRANCE 3. jean-luc Barresi
PIECES A CONVICTION/FRANCE 3. jean-luc Barresi (PIECES A CONVICTION/FRANCE 3)