VIDEO. Georges Tron devant une cour d'assises

Après un non-lieu des juges d'instruction, Georges Tron, est finalement renvoyé devant une cour d'assises. En direct de Draveil, Manon Bougault revient sur l'affaire.

FRANCE 3

L'ancien secrétaire d'État UMP George Tron a été renvoyé devant les  assises pour viols sur d'anciennes subordonnées, ce lundi 15 décembre.
"Les accusations sont graves. Georges Tron sera jugé devant les assises pour viol aggravé et agression sexuelle aggravée sur deux anciennes employées de sa mairie",  explique Manon Bougault.

"C'est un coup de théâtre dans cette affaire. Tout commence en 2011. Ses deux anciennes employées accusent Georges Tron d'agressions et de viols lors de séances de réflexologie plantaire. Georges Tron est mis en examen. À l'époque, il est secrétaire d'État à la fonction publique et il est contraint de démissionner. Et puis finalement au bout de 2 ans d'enquête, le juge d'instruction ordonne un non-lieu. Les plaignantes font appel", rappelle la journaliste de France 3.

Un pourvoi en cassation

George Tron sera bien jugé devant une cour d'assises. Pour l'avocat des plaignantes, c'est une très bonne nouvelle. Il estime qu'il 'y a suffisamment d'éléments dans ce dossier pour que l'affaire soit jugée publiquement. De son côté, Georges Tron se dit très surpris par ce renvoi. "Il a d’ores et déjà annoncé un pourvoi en cassation", conlut Manon Bougault.

Le JT
Les autres sujets du JT
George Tron, le député-maire de Draveil (Essonne), le 11 mai 2012 au \"Grand journal\" de Canal+.
George Tron, le député-maire de Draveil (Essonne), le 11 mai 2012 au "Grand journal" de Canal+. (FTVI / CANAL +)