Takieddine peine à réunir 4,3 millions d'euros pour sortir de prison

L'homme d'affaires, en détention provisoire dans l'affaire Karachi, est libérable contre une forte caution.

L\'homme d\'affaires Ziad Takieddine, en octobre 2012, dans son appartement parisien.
L'homme d'affaires Ziad Takieddine, en octobre 2012, dans son appartement parisien. (ANTONIOL ANTOINE / SIPA)

En début de semaine, Ziad Takieddine, mis en examen dans le volet financier de l'affaire Karachi, avait reçu une bonne nouvelle de la part des juges. L'homme d'affaires allait pouvoir sortir de prison, après deux mois de détention. Mais en échange, les magistrats lui réclament une caution de 4,3 millions d'euros. Une somme que Ziad Takieddine et ses avocats s'activent à rassembler – non sans mal, affirme Le Parisien vendredi 26 juillet.

Multimillionnaire il y a encore quelques années, l'homme d'affaires franco-libanais ne roule plus sur l'or. Le quotidien rappelle que ses comptes bancaires ont été saisis, ainsi que son appartement parisien de 700 m², sa villa d'Antibes ou encore son yacht de luxe. Résultat : "Ziad Takieddine n'a aucun fonds disponible pour l'instant", confie l'un de ses avocats au Parisien.

Le journal rappelle toutefois qu'il pourra ponctionner ses comptes libanais, qui n'ont eux pas été saisis. Il pourrait aussi hypothéquer un appartement à Beyrouth, dont la valeur est estimée entre 4 et 5 millions d'euros. Ses avocats espèrent qu'il pourra sortir en début de semaine prochaine.