VIDEO. Cahuzac "ne devrait pas se présenter à quelque élection que ce soit", estime Hollande

"Le mensonge déshonore la politique", a ajouté le président au sujet de l'ex-ministre du Budget, lors de la deuxième grande conférence de presse à l'Elysée, le 16 mai.

France 2

Alors que le doute persiste sur les ambitions parlementaires de Jérôme Cahuzac, François Hollande a affirmé, jeudi 16 mai, lors de sa deuxième grande conférence de presse à l'Elysée, que l'ancien ministre du Budget "ne devrait pas se présenter à quelque élection que ce soit".  "Le mensonge déshonore la politique", a-t-il ajouté.

Le chef de l'Etat répondait à la question de savoir si Jérôme Cahuzac devait se présenter à la législative partielle de Villeneuve-sur-Lot (Lot-et-Garonne) visant à pourvoir le siège de député qu'il occupait auparavant, alors que l'ex-ministre a affirmé, mercredi, qu'il n'avait encore "rien décidé"

Pourtant, les rumeurs enflent sur sa possible candidature lors des législatives partielles des 16 et 23 juin. Le quotidien régional La Dépêche du Midi affirme même que l'ancien ministre aurait loué un local. Il écrit : "L'ancienne boutique Saint-Germain à l'angle de la rue Sainte-Catherine aurait été 'bloquée' pour servir de QG de campagne si Jérôme Cahuzac se lance. Un emplacement idéal."

François Hollande lors de sa deuxième grande conférence de presse à l\'Elysée, à Paris, le 16 mai 2013.
François Hollande lors de sa deuxième grande conférence de presse à l'Elysée, à Paris, le 16 mai 2013. (PATRICK KOVARIK / AFP)