"Politique et Fric" : débattez en direct avec les auteurs des deux documentaires

Gérard Miller, qui s'est penché sur Jérôme Cahuzac, et Jean-Charles Doria, réalisateur de "Qui veut la peau de Bernard Tapie?", répondront aux questions en "Hangout" lundi soir.

En septembre 2008, Bernard Tapie et Jérôme Cahuzac sont face-à-face à la commission des finances de l'Assemblée nationale. Le premier vient s'expliquer sur le résultat de l'arbitrage en sa faveur dans l'affaire Adidas-Crédit Lyonnais. Le second est député PS et pas encore ministre des Finances. Bernard Tapie, Jérôme Cahuzac, deux noms liés aux plus grosses affaires de ces dernières années en France. Deux hommes qui se sont brûlé les ailes en voulant s'approcher au plus près du pouvoir.
 

Bernard Tapie et Jérôme Cahuzac à l'honneur

Bernard Tapie, c'est l'homme d'affaires des années 1980 à qui tout réussit jusqu'à son entrée en politique. Patron de l'OM et d'Adidas, il devient Ministre de la Ville en 1992 sous la présidence de François Mitterrand. Un parcours qui le rend sûr de lui. Trop ? Peut-être. Ou bien a-t-il été abattu par des adversaires plus manipulateurs que lui. De sa chute à sa renaissance, le documentaire "Qui veut la peau de Bernard Tapie ?" dévoile une heure et demi d'archives et de témoignages de proches pour comprendre cet homme qui n'a jamais quitté le devant de la scène.
 
Jérôme Cahuzac, l'homme fort de Bercy qui avait un compte caché en Suisse. Comment celui qui était annoncé comme probable Premier ministre a-t-il pu croire que ses mensonges le protégeraient ? Les auteurs du documentaire "L'homme qui ne savait pas mentir" se sont attachés à chercher quelle histoire il s'est racontée à lui-même avant de la proposer aux autres. "C'est la première fois que le meurtrier en série participe à l'enquête", glisse son attachée de presse, la première personne dont il avait besoin du soutien.
 
Gérard Miller, auteur de "L'homme qui ne savait pas mentir" et Jean-Charles Doria, réalisateur de "Qui veut la peau de Bernard Tapie?" débattent en direct dès la fin de la diffusion de ces deux documentaires. Ils répondront en "Hangout" aux questions de Nathalie Catanzano, responsable administrative, Anna Redkimblogueuse et Pierre Estournel, journaliste.
Jérôme Cahuzac lors de son audition par l\'Assemblée nationale à Paris le 23 juillet 2013.
Jérôme Cahuzac lors de son audition par l'Assemblée nationale à Paris le 23 juillet 2013. (MARTIN BUREAU / AFP)