Cet article date de plus d'un an.

Affaire de l'arbitrage du Crédit lyonnais : Bernard Tapie "au bord des larmes" en apprenant sa relaxe

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Procès Bernard Tapie : l'homme d'affaires "au bord des larmes" en apprenant sa relaxe
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

En direct du palais de justice de Paris, la journaliste de France 3 Nathalie Perez revient sur la relaxe de Bernard Tapie.

Bernard Tapie a été relaxé mardi 9 juillet par le tribunal correctionnel de Paris. Mais l'homme d'affaires n'était pas présent à l'audience. "L'émotion était palpable devant la chaise vide de Bernard Tapie, entourée des autres prévenus", rapporte la journaliste de France 3 Nathalie Perez. Et de poursuivre : "Il avait pourtant été combatif et malgré la fatigue il avait assisté à presque toutes les audiences. Mais ces derniers jours, sa santé s'était dégradée, son double cancer a récidivé. Il a fallu l'hospitaliser pour une chimiothérapie".

"Le meilleur des médicaments"

C'est donc depuis son lit d'hôpital que Bernard Tapie a appris sa relaxe. Son avocat a confié à France 3 que son client était "très ému", "au bord des larmes" et "très heureux". Il a même ajouté que c'était "le meilleur des médicaments". Mais Bernard Tapie n'en a pas fini avec cette affaire. "Si le tribunal pénal vient tout juste de le relaxer, cela n'a aucune incidence sur la décision du tribunal civil qui, en 2015, a annulé l'arbitrage et condamné Bernard Tapie à verser à l'État 400 millions d'euros", rappelle la journaliste de France 3. Une décision définitive et sans possibilité de recours.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.