Cet article date de plus de six ans.

Alexis Tsipras est-il prêt à faire des concessions ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le programme d'aide à la Grèce prend fin dans dix jours. Le gouvernement grec devrait déposer demain une demande d'extension. La journaliste de France 3 est en direct d'Athènes pour faire le point.

Face à la fin proche du programme d'aide à la Grèce, Alexis Tsipras envisage de déposer une demande d'extension. La Grèce est prête à faire des concessions "sur le fond, mais sur la forme un peu moins, d'ailleurs tout va se cacher dans la formulation", rapporte la journaliste.
La Grèce est encadrée par un programme budgétaire "qu'on appelle un plan d'aide, un plan de sauvetage, une tutelle depuis 2010. Elle doit faire des réformes, appliquer des mesures d'austérité; tout ça en échange de 240 milliards d'euros", poursuit-elle. Seulement Alexis Tsipras a été élu sur un seul programme : la fin de la rigueur. Pas question donc d'accepter les termes de ce plan de sauvetage actuel, mais "Athènes a besoin d'argent notamment des Européens pour honorer ses échéances".

L'Allemagne s'oppose à la discussion 

Du côte des Européens et notamment du ministre des Finances de l'Allemagne, "il est hors de question de discuter avec Athènes si ce plan d'aide n'est pas prolongé au moins pour les six prochains mois tel qu'il est. C'est là que le compromis intervient", explique la reporter. Le ministre grec envisage une demande d'extension avec un programme révisé qui préserve les mêmes réformes, mais sans la rigueur, au moins pour quelques mois.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.