VIDEO. Affaire Ferrand : "Il faut être solidaire d'un homme qui vit des moments difficiles", estime Gérald Darmanin

Le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, était l'invité des "4 Vérités" sur France 2, jeudi.

Voir la vidéo
FRANCE 2

L'affaire Richard Ferrand ne désenfle pas. Mais le gouvernement continue d'avancer groupé. "Il faut être solidaire d'un homme qui vit des moments difficiles", a déclaré le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, dans les "4 Vérités" sur France 2.

"Je [regrette] d'ailleurs que les arguments qui valaient pour François Fillon, c'est-à-dire la présomption d'innocence ou la manipulation politique, aient disparu du vocabulaire des Républicains, ce qui est un peu dommage", a ajouté cet ex-membre des Républicains, ancien porte-parole de Nicolas Sarkozy pendant la campagne pour la primaire de la droite.

Il a rappelé que le Premier ministre a posé des "règles claires" : un membre du gouvernement qui se présente aux élections législatives et qui est battu devra démissionner de son poste de ministre. 

Gérarld Darmanin, ministre de l\'Action et des comptes publics, lors des \"4 Vérités\" sur France 2, le 1er juin 2017.
Gérarld Darmanin, ministre de l'Action et des comptes publics, lors des "4 Vérités" sur France 2, le 1er juin 2017. (FRANCE 2)