Affaire Françoise Nyssen : Actes Sud "fera tout ce qu'il faut pour répondre", assure la ministre de la Culture

Une enquête préliminaire a été ouverte en août au sujet de travaux controversés menés par la maison d'édition Actes Sud à Paris, alors que la ministre de la Culture, Françoise Nyssen, la dirigeait. 

La ministre de la Culture, Françoise Nyssen, le 3 août 2018 à l\'Elysée, à Paris. 
La ministre de la Culture, Françoise Nyssen, le 3 août 2018 à l'Elysée, à Paris.  (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

En visite dans l'Eure vendredi 31 août, la ministre de la Culture, Françoise Nyssen, a assuré qu'Actes Sud "fera tout ce qu'il faut pour répondre" au sujet de travaux controversés menés par la maison d'édition à Paris, alors que la ministre la dirigeait.

Le Canard enchaîné a révélé, mercredi 22 août, que des aménagements non-déclarés — un agrandissement de 150 mètres carrés — avaient été réalisés dans le siège parisien d'Actes Sud, quand Françoise Nyssen était à sa tête. Ils auraient été faits "sans autorisation de travaux, ni déclaration au fisc". Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire, afin de déterminer si les travaux d'agrandissement respectaient le Code de l'urbanisme. 

"Vous parlez d'enquête qui concerne une personne morale, Actes Sud, qui fera tout ce qu'il faut pour répondre, a réagi la ministre de la Culture vendredi, lors d'une visite au moulin d'Andé (Eure). Le ministère de la Culture est dans ce qu'il doit faire. Faire en sorte que la culture soit au plus près des citoyens. C'est ici que ça se passe", a-t-elle soutenu, après avoir refusé à plusieurs reprises de répondre aux journalistes.