VIDEO. Benoît Hamon : "La décision la plus sérieuse" pour Bruno Le Roux serait de démissioner

Le candidat socialiste à l'élection présidentielle a réagi à l'affaire qui concerne le ministre de l'Intérieur lors d'un point presse à Bruxelles.

FRANCE 2 / FRANCEINFO

Bruno Le Roux doit quitter le gouvernement. Benoît Hamon a estimé, mardi 21 mars, que "la décision la plus prudente, la plus sérieuse" pour le ministre de l'Intérieur serait de démissionner, alors qu'une affaire le concernant a éclaté. Bruno Le Roux a reconnu avoir employé ses deux filles adolescentes comme collaboratrices parlementaires. Le parquet financier a ouvert une enquête préliminaire sur ces faits.

"Je considère que l'exemplarité, elle s'applique à tous, et qu'il est difficile de demander une règle pour les uns et qu'elle ne s'applique pas aux autres. En conséquence de quoi, je crois que la décision la plus prudente, la plus sérieuse serait effectivement qu'il choisisse de le faire", a déclaré le candidat PS à l'élection présidentielle, lors d'un point de presse à Bruxelles.

Il ne peut y avoir "deux poids deux mesures"

"Nous avons aujourd'hui une forme de soupçon qui pèse sur la classe politique, sur la vie politique toute entière et il faut pouvoir dans ce domaine lever le soupçon. Il est toujours lieu de le faire en prenant les décisions difficiles, brutales, qui supposent probablement pour lui de quitter le gouvernement", a renchéri Benoît Hamon.

Pour le député PS des Yvelines, il ne peut y avoir "deux poids deux mesures" au regard de l'affaire Fillon. "On ne peut pas dire à François Fillon 'démettez-vous, soyez exemplaire' et que le titulaire d'un portefeuille, qui plus est régalien, ne se l'applique pas", a-t-il insisté. "Ça n'est pas bon", a ajouté le candidat, qui a plusieurs fois dénoncé une campagne "polluée par l'argent".

Le candidat socialiste à l\'élection présidentielle, Benoît Hamon, le 16 mars 2017 à Paris.
Le candidat socialiste à l'élection présidentielle, Benoît Hamon, le 16 mars 2017 à Paris. (IRINA KALASHNIKOVA / SPUTNIK / AFP)