Patrick Balkany perd son immunité parlementaire

Le député UMP et maire de Levallois-Perret Patrick Balkany n'est plus protégé par l'immunité parlementaire et devra donc faire face à une mise en examen pour corruption passive et blanchiment de fraude fiscale.

France 2

Patrick Balkany va devoir faire face aux juges. Le bureau de l'Assemblée nationale vient en effet de lever la protection parlementaire du député, en lien direct avec l'enquête menée à son encontre et sa mise en examen en octobre 2014.

Son train de vie, et celui de son épouse, seraient en effet très différents de celui qu'ils ont indiqué au fisc. La justice s'intéresse notamment à une résidence à Saint-Martin aux Antilles, dont les époux Balkany se disent locataires mais pourraient en fait être les propriétaires.
Ils auraient réalisé une fraude similaire concernant un Riyad situé à Marrakech, et auraient également légué leur manoir de Giverny à leurs enfants, pour réduire leur facture fiscale.

Un contrôle plus strict

Le maire de Levallois-Perret dénonce un "déferlement insensé de mensonges" mais devrait désormais faire face à un contrôle judiciaire plus strict, avec une possible interdiction de quitter le territoire français. Patrick Balkany risque jusqu'à cinq ans de prison.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le député-maire UMP de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), Patrick Balkany, et son épouse Isabelle Balkany, à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), le 16 avril 2013.
Le député-maire UMP de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), Patrick Balkany, et son épouse Isabelle Balkany, à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), le 16 avril 2013. (REAU ALEXIS/SIPA)