Cet article date de plus d'un an.

Vidéo Affaire Adrien Quatennens : le député, condamné pour violences conjugales, "a été longuement et beaucoup puni", estime Jean-Luc Mélenchon

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min
 -
LFI : "Adrien Quatennens a été longuement et beaucoup puni", déclare Jean-Luc Mélenchon - ()
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
"Il a été puni. Nous avons été punis, alors même qu'on avait pris des décisions. Maintenant, on applique les décisions qu'on a prises et c'est bien, ça suffit", a déclaré Jean-Luc Mélenchon jeudi soir, lors de l'émission "L'Evénement" sur France 2.

Il s'exprime au lendemain du retour à l'Assemblée nationale d'Adrien Quatennens. Jean-Luc Mélenchon, figure de La France insoumise et invité de l'émission "L'Evénement" sur France 2, jeudi 12 janvier, a estimé que le député, condamné à quatre mois de prison avec sursis pour violences conjugales, avait été "longuement et beaucoup puni". 

Les républicains disent qu'une sanction, lorsque la peine est purgée, permet aux condamnés de se réhabiliter. (...) Il faut combattre les violences, quand quelqu'un ne se conforme pas à ça, il doit être puni", a développé l'ancien candidat insoumis à l'élection présidentielle. "Adrien Quatennens a été longuement et beaucoup puni. Et pas que lui, nous. Depuis cinq mois, on ne peut pas faire une interview, pas faire une rencontre sans parler de ce sujet", a-t-il ajouté. 

"Il a été puni. Nous avons été punis, alors même qu'on avait pris des décisions. Maintenant, on applique les décisions qu'on a prises et c'est bien, ça suffit", a poursuivi Jean-Luc Mélenchon. Depuis sa condamnation, Adrien Quatennens est exclu des activités du groupe LFI, qu'il ne pourra réintégrer qu'en avril. Son retour dans les rangs insoumis est conditionné à un stage de responsabilisation sur les violences faites aux femmes. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.