Cet article date de plus d'un an.

Violences conjugales : Adrien Quatennens radié quatre mois du groupe parlementaire de La France insoumise

Une démission du député insoumis, condamné mardi à quatre mois de prison avec sursis pour des "violences" sur son épouse, n'est pas à l'ordre du jour.
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le député insoumis Adrien Quatennens à Châteauneuf-sur-Isère (Drôme), le 27 août 2022. (NICOLAS GUYONNET / HANS LUCAS / AFP)

Le député insoumis Adrien Quatennens est radié pendant quatre mois du groupe parlementaire de La France insoumise, a annoncé le groupe dans un communiqué diffusé sur Twitter mardi 13 décembre. Cette décision intervient après la condamnation du député à quatre mois de prison avec sursis pour des "violences" sur son épouse et des SMS répétés dans le cadre de leur séparation. Selon les informations de France Télévisions, une démission d'Adrien Quatennens n'est pas à l'ordre du jour. Il devrait s'exprimer par écrit en fin de journée.

"Fidèles à notre engagement dans la lutte contre les violences faites aux femmes, nous nous devions de prendre collectivement une décision politique", a déclaré le groupe, radiant temporairement Adrien Quatennens "jusqu'au 13 avril 2023". Le groupe parlementaire conditionne son retour à l'Assemblée à "l'engagement à suivre un stage de responsabilisation sur les violences faites aux femmes auprès d'associations féministes". 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.