35 heures : Emmanuel Macron crée la polémique

Sa petite phrase, prononcée devant les leaders du Medef, provoque un tollé au sein du PS.

France 2

Dans les rangs du Parti socialiste, la petite phrase passe mal. Lors du discours de clôture de l'université d'été du Medef, Emmanuel Macron a suscité l'indignation d'une frange de son parti. "La gauche a pu croire à un moment que la politique se faisait contre les entreprises ou au moins sans elles, que la France pouvait aller mieux en travaillant moins, c’était des fausses idées", a déclaré le ministre de l’Économie.

"Un mec qui vient de l'ENA, de droite"

Sans surprise, Emmanuel Macron a été applaudi par les patrons présents dans la salle mais fustigé par une partie de la gauche. "Je pense qu'il n'est pas au PS. C'est une parole d'un mec qui vient de l'ENA, de droite", estime une adhérente au Parti socialiste. "Ça fait partie de nos combats de se bagarrer pour la diminution du temps de travail et j'y suis profondément attachée", soutient une autre. Toutefois, Emmanuel Macron l'assure, il ne parlait pas des 35 heures mais du rapport au travail.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministre de l\'Economie, Emmanuel Macron, à l\'université d\'été du Medef à Jouy-en-Josas (Yvelines), le 27 août 2015. 
Le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, à l'université d'été du Medef à Jouy-en-Josas (Yvelines), le 27 août 2015.  (ERIC PIERMONT / AFP)