11-novembre : une cérémonie très observée

François Hollande célébrait ce matin les cérémonies du 11 novembre à Paris sur les Champs Elysées, le cinquième rendez-vous de son quinquennat.

France 2

L’avenue des Champs-Élysées fermée à la circulation. Et dans un protocole immuable, l’escorte du chef de l’État en direction de l’Arc de triomphe. François Hollande préside pour la dernière fois de ce quinquennat les cérémonies du 11 novembre. Hommage aux poilus tombés en 14-18, mais aussi aux cinq soldats morts cette année pour la France notamment au Mali.

"La France doit être en union, en cohésion, pas en division"

Un chef de l’État qui se veut rassembleur à la veille du premier anniversaire des attentats du 13 novembre : "La France doit être forte, en cohésion, en union, et surtout pas en division" a-t-il insisté. Nicolas Sarkozy est invité en tant qu’ancien président. Il plaisante avec le Premier ministre Manuel Valls. Poignée de main républicaine entre un candidat et un président qui annoncera début décembre s'il est oui ou non candidat. Hier soir, la ministre Ségolène Royal expliquait que personne n’était le candidat naturel de son camp, mais le chef de l’État s’est refusé à tout commentaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
François Hollande se recueille sur la tombe du soldat inconnu lors des commémorations du 11-Novembre, le 11 novembre 2015, à Paris.
François Hollande se recueille sur la tombe du soldat inconnu lors des commémorations du 11-Novembre, le 11 novembre 2015, à Paris. (FRANCE 2)