Ain : visite du parc aux oiseaux

a revoir

Présenté parSophie Le Saint

Diffusé le 12/08/2013Durée : 00h38

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Pour le moment, Lyon occupe la tête du classement.

300 espèces d'oiseaux, dont certaines sont menacées, habitent le parc de Villars-Ies-Dombes (Ain). Vous pourrez y rencontrer des soigneurs et même visiter la nurserie où les bébés oiseaux sont choyés. Chaque année, la famille s'agrandit d'une centaine de nouveaux pensionnaires.

On devine un foetus de perroquet. Il lui faut encore 28 jours d'incubation. Mais pour cet ibis rouge, c'est le grand jour.

Les poussins ont une particule au bout du bec : le diamant. C'est avec ce diamant qu'il va découper sa coquille.

Dans quelques semaines il rejoindra ses congénères toujours affamés. Cormorans, spatules roses, avant de participer un jour peut-être a un stage d'imprégnation en vue d'un spectacle tous les après-midis. Ce matin, Nadège, animalière, fait amie-amie avec Yoki et Himalaya, deux jolies demoiselles de Numidie.

Elles se familarisent assez vite, après c'est un travail quotidien, le même bruit, les mêmes voix, ça les rassure.

L'imprégnation habitue l'animal à l'homme. Pour amener le visiteur au contact des oiseaux.

C'est bien pour les enfants, ils voient des choses qu'ils ne voient pas ailleurs.

300 espèces, 120 naissances par an. Un nid douillet où cohabitent oiseaux terrestres et aquatiques, du nandou au perroquet en passant par la cigogne ou les manchots.

Prêt pour la photo.

Dans cette volière, expérience unique : distribution de nectar aux loris, des perroquets australiens.

Au départ, ça pince, et puis on s'habitue. C'est bizarre.

Mais pour les sensations fortes, rendez-vous chez les rapaces.

Regarde, il estjuste là.

Une puissance presque intimidante.

Un coup de griffe, on risquerait d'avoir mal ! Quand on les voit arracher la viande.

Les voir de si près, c'est très impressionnant.

Une proximité prolongée par un spectacle, avec une volée d'acteurs parfois cascadeurs. Toujours grandeur nature.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==