Normandie : les souvenirs d'un soldat allemand

a revoir

Présenté parDavid Pujadas

Diffusé le 05/06/2014Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Nous avons suivi un vétéran, allemand cette fois. Il montait la garde ce jour-là, il y a 70 ans. C'est la première fois qu'il revient sur place.

Cette rencontre n'aurait jamais pu avoir lieu il y a 70 ans.

Je vous présente Paul.

Je m'appelle Curtis Outen. Comment allez-vous.

Vous étiez un soldat allemand pendant la guerre.

Oui.

Un vétéran allemand face a un soldat américain. Des ennemis d'hier qui aujourd'hui se serrent la main.

J'ai capturé un soldat allemand ça aurait pu être lui. Se rencontrer ici après toutes ces années, c'est extraordinaire.

Paul Golz n'était jamais revenu en Normandie. C'est avec un certain amusement qu'il assiste au coup d'envoi des commémorations.

Joli saut.

A 88 ans et en camping-car, il a décidé de revenir sur le champs de bataille. Il en a même fait une maquette. C'est dans le secteur de Sainte-Mere-Eglise qu'il a été arrêté le 9 juin 44. Il avait 19 ans.

Des soldats américains sont Ils ont regardé dans le champs où on était posté et ils ont dit: "par ici, les gars, les mains ne l'air !" On a été fait prisonniers.

70 ans après, dé cérémonie en cérémonie, il scellé avec les vétérans américains la réconciliation.

Je n'ai pas de ressentiment envers les Allemands. Ils faisaient ce qu'on leur demandait de faire.

Un message de paix adressé aux plus jeunes qui arboraient drapeaux alliés et allemand.

Du nord au sud de la Normandie, toute la côte va revivre la fièvre de ces moments et célébrer l'événement.

Demain, sur cette plage de Ouistreham, les chefs d'Etats marcheront dans le même sable que les soldats anglais débarqués ici il y a 70 ans. En quelques heures, le 6 juin 1944, plus de 600 britanniques sont tués dans cette zone. Un peu plus loin, la plage de Gold Beach à Arromanches On aperçoit les restes du port artificiel construit par les alliés. Là encore, ce sont les Anglais qui ont débarqué. 25.000 hommes à 7h30 du matin. Plus de 400 tombent sous les balles allemandes, mais Arromanches est conquise en fin d'après.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==