Venezuela : le président, cible d'un attentat ?

Le président du Venezuela Nicolas Maduro aurait échappé selon lui à un attentat, lorsque des drones remplis d'explosifs ont frappé une cérémonie militaire, samedi 4 août. Un groupe rebelle a revendiqué l'action.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Samedi 4 août, une attaque de drones avec explosifs a perturbé le discours du président vénézuélien Nicolas Maduro. En plein centre de Caracas, alors qu'il prononçait un discours lors d'une cérémonie militaire, une explosion a retenti dans la tribune présidentielle. D'abord incrédule, le président a vite pris conscience du danger. Son escorte l'a couvert de gilets pare-balles et exfiltré tandis que la panique gagnait les centaines de soldats du défilé.

Un mystérieux groupe rebelle revendique l'attaque

Les drones, remplis d'explosifs militaires ont fait sept blessés. Certains ont atterri et explosé dans un quartier voisin. Le président promet qu'il n'y aura pas de pardon pour les auteurs de cette attaque, commandité, selon lui, par la Colombie, contestataire de sa politique."On a tenté de m'assassiner aujourd'hui et le nom de Juan Manuel Santos [le président de la Colombie] est derrière cet attentat", a déclaré Nicolas Maduro. Depuis, un mystérieux groupe rebelle vénézuélien a revendiqué l'attentat. Il serait composé d'opposants civils et militaires et dénonce la politique du président qui, selon eux, oppresse et affame son peuple.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président vénézuélien Nicolas Maduro assiste à une cérémonie militaire à Caracas, samedi 4 août 2018 à Caracas.
Le président vénézuélien Nicolas Maduro assiste à une cérémonie militaire à Caracas, samedi 4 août 2018 à Caracas. (JUAN BARRETO / AFP)