Pédophilie dans l'Église : une grande conférence pour libérer la parole

À partir de jeudi 21 février, des évêques venus du monde entier vont s'unir au Vatican pour une grande conférence consacrée aux moyens de lutter contre les abus sexuels au sein de l'Église.

FRANCE 3

C'est une carte qui fait froid dans le dos. Sur le territoire polonais, des vignettes rouges désignant les victimes de prêtres pédophiles ; en noir, celles qui ont mis fin à leurs jours. Marek, lui, a passé des années sous antidépresseurs et a fait trois tentatives de suicide. Depuis qu'il a créé une association de victimes, il dit recevoir près d'un témoignage par jour. Et l'Église n'en serait qu'au stade des bonnes intentions.

Les collectifs de victimes dénoncent un déni de justice

À 3 000 km de là, en Espagne, autre pays très catholique, les langues semblent également se délier. Devant l'abbaye Santa Maria de Montserrat, une autre victime : Miguel Hurtado. Contre ce qu'elles appellent un déni de justice, un collectif international rassemble désormais les victimes de 21 pays. Elles profitent du sommet mondial sur les crimes pédophiles de Rome (Italie) pour organiser un contre-sommet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le pape François à Rome, la capitale italienne, le 8 décembre 2018.
Le pape François à Rome, la capitale italienne, le 8 décembre 2018. (ALBERTO PIZZOLI / AFP)