Platini aux Brésiliens : "Faites un effort pendant un mois, calmez-vous"

Le président de l'UEFA réclame une trêve pendant le mois de la Coupe du monde alors que de nombreuses manifestations ont marqué le pays ces derniers mois.

Le président de l\'UEFA, Michel Platini, lors du comité de pilotage de l\'Euro 2016 à Paris, le 27 avril 2014.
Le président de l'UEFA, Michel Platini, lors du comité de pilotage de l'Euro 2016 à Paris, le 27 avril 2014. (FRANCK FIFE / AFP)

"Le Brésil, faites un effort pendant un mois, calmez-vous !" Michel Platini n'apprécie pas le climat de grogne social qui règne au pays du football, à quelques semaines de la Coupe du monde. En marge d'un comité de pilotage de l'Euro 2016 à Paris, le président de l'UEFA a lancé un appel aux Brésiliens, samedi 26 avril, comme le montrent les images de RMC sport. Depuis plusieurs mois, des manifestations contre la hausse des prix et la corruption agitent le pays.

Alors que le Mondial doit commencer le 12 juin, Michel Platini a demandé aux manifestants de faire une trêve : "Il faut dire aux Brésiliens qu'ils ont la Coupe du monde et qu'ils sont là pour montrer la beauté de leur pays et leur passion pour leur football. S'ils peuvent attendre au moins un mois avant de faire des éclats sociaux, ça serait bien pour l'ensemble du Brésil et la planète football."

Platini réclame une trêve

L'ancienne gloire du football français a demandé aux Brésiliens de rendre hommage à la compétition avant d'expliquer : "On a été au Brésil pour leur faire plaisir. (...) Tout le monde se fait une joie d'aller à la Coupe du monde au Brésil. Eh bien, les Brésiliens, il faut qu'ils se mettent dans l'idée de recevoir les touristes du monde entier et que pendant un mois, ils fassent une trêve. Pas des confiseurs, mais qu'ils fassent une trêve".

Les réactions aux propos de Michel Platini n'ont pas tardé. Le journaliste sportif Pascal Praud, sur le site du Point, parle d'un "mépris insensé". Sur Twitter, les réactions indignées se sont multipliées.