VIDEO. Les Américains se bousculent dans les magasins pour profiter des soldes monstres du "Black Friday"

Certains consommateurs peuvent attendre plusieurs heures, voire plusieurs jours, l'ouverture des portes pour ce jour spécial.

REUTERS et APTN

Près de 136 millions d'Américains vont se ruer ce vendredi 27 novembre dans les magasins et hypermarchés des Etats-Unis pour profiter des soldes monstres offertes dans le cadre du "Black Friday", le vendredi qui suit le jour férié de Thanksgiving.

Comme le montrent ces images tournées notamment à Oklahoma City (Oklahoma), certains consommateurs peuvent attendre plusieurs heures, voire plusieurs jours, l'ouverture des portes pour ce jour spécial. Le "Black Friday" est suivi depuis quelques années maintenant par le "Cyber Monday", un lundi où, de retour au bureau, les consommateurs continuent leurs achats en ligne.

Une journée moins importante que dans le passé

Les origines du terme "Black Friday" ne sont pas claires, certaines remontant aux embouteillages provoqués par l'afflux de clients, et donc un "jour noir" pour la circulation, mais d'autres privilégiant les bénéfices enregistrés ce jour-là par les magasins dont les comptes reviennent "in the black" ("dans le vert" en français).

Si les dépenses de consommation représentent 70% du produit intérieur brut américain et tiennent une place particulièrement importante dans l'économie du pays, l'importance du "Black Friday" a diminué assez fortement ces dernières années en raison des changements des habitudes d'achat, via internet par exemple.

Les clients affluent dans le magasin Macy de New York, jour de Thanksgiving, veille de Black Friday le 26 Novembre 2015
Les clients affluent dans le magasin Macy de New York, jour de Thanksgiving, veille de Black Friday le 26 Novembre 2015 (KENA BETANCUR / GETTY IMAGES / AFP)