États-Unis : les candidats face au terrorisme

Les attentats de ce week-end aux États-Unis ont remis le terrorisme au centre de la campagne présidentielle.

FRANCE 2

Donald Trump est plus provocateur que jamais. Après les attaques terroristes de ce week-end, les immigrés et les musulmans sont de nouveau pris pour cible. Il enflamme même la salle en évoquant le traitement réservé à Ahmad Rahami, l'auteur des attentats, blessé lors de son arrestation. "Il va être soigné par les meilleurs médecins du monde, il va rester dans un superbe hôpital (...) et en plus de ça, il va être défendu par le meilleur avocat du monde", a-t-il assuré.

Clinton accusée d'angélisme

Donald Trump a répété son appel à fermer les frontières à certains musulmans étrangers. Hillary Clinton, elle, se pose en dirigeante responsable qui ne nie pas le danger, mais refuse de céder à la peur. Hillary Clinton est accusée d'angélisme par Donald Trump. La menace terroriste envenime la campagne présidentielle. Le terrorisme serait la deuxième priorité des Américains.

Le JT
Les autres sujets du JT
La candidate démocrate à la Maison-Blanche Hillary Clinton, le 9 septembre 2016, à New York aux Etats-Unis.
La candidate démocrate à la Maison-Blanche Hillary Clinton, le 9 septembre 2016, à New York aux Etats-Unis. (JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)