VIDEO. Jérusalem reconnue capitale d'Israël par Trump : une semaine après, la division vue des réseaux sociaux

La décision du président américain de reconnaître Jérusalem comme la capitale d'Israël a déclenché une semaine de réactions parfois violentes, notamment sur les réseaux sociaux.

Voir la vidéo
FRANCEINFO
avatar
Hugo Cailloux

Mis à jour le
publié le

Une semaine après, la tension n'est pas retombée. Le président américain Donald Trump a annoncé, mercredi 6 décembre, le transfert de l'ambassade américaine en Israël, actuellement à Tel-Aviv, à Jérusalem. Une reconnaissance de fait de la ville comme la capitale de l'Etat hébreu. Depuis, la tension est vive entre partisans et opposants à cette décision, partout dans le monde, notamment sur les réseaux sociaux. Franceinfo revient sur une semaine de conflits vue depuis Twitter ou Facebook.

Le cessez-le-feu fragilisé

"Ç'a toujours été seulement la capitale d’une seule nation : le peuple juif", s'exclame un internaute, sur Twitter. "Qu'est-ce que vous avez fait pour la Palestine, à part en parler ?", répond un autre, qui déplore la situation des Palestiniens dans le conflit. D'autres, sur Facebook, diffusent des vidéos des manifestations pro-palestiniennes.  Nombreux sont les messages relayant des séquences qui montrent l'armée israélienne en train de lancer des gaz lacrymogènes pour disperser la foule, ou des émeutiers lançant des projectiles sur les forces de l'ordre. Une guerre des images, et des messages, qui éloigne de plus en plus les deux camps.

Des internautes réagissent à la décision du président américain Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme la capitale d\'Israël, prise le 6 décembre 2017.
Des internautes réagissent à la décision du président américain Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme la capitale d'Israël, prise le 6 décembre 2017. (FRANCEINFO)