Vidéo Etats-Unis : sommé de trouver "11 780 voix", le secrétaire d'Etat de Géorgie tient tête à Donald Trump

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Géorgie Trump polémique V2
Article rédigé par
France Télévisions

Le président sortant est accusé d'avoir fait pression sur Brad Raffensperger, secrétaire d'Etat de la Géorgie, pour inverser le résultat de l'élection présidentielle de novembre.

"En tant que secrétaire d'Etat, je peux dire avec certitude que le président Trump n'a pas gagné l'Etat de Géorgie." Sur la chaîne américaine CBS, lundi 4 janvier, Brad Raffensperger, secrétaire d'Etat de Géorgie, est revenu sur son entretien téléphonique avec Donald Trump, au cours duquel ce dernier a tenté de faire modifier le résultat de l'élection présidentielle dans son Etat. L'élu républicain ne s'est pas senti "intimidé" par ce coup de pression du locataire de la Maison Blanche, qui avait assuré lors de cet appel vouloir "trouver 11 780 voix".

Brad Raffensperger avance l'idée que Donald Trump a voulu l'influencer pour qu'il change ses décisions. "Mais d'une certaine manière, je ne prends pas vraiment de décision, ce que je fais, c'est suivre la loi et suivre les faits. Les chiffres sont les chiffres et les chiffres que nous avons communiqués sont factuellement corrects", affirme-t-il à CBS.

"Vous ne pouvez pas les laisser voler le Sénat"

Quelques semaines après cette campagne présidentielle, les habitants de la Géorgie sont de nouveau attendus devant les bureaux de vote, mardi, pour une double élection sénatoriale. Ce scrutin est crucial pour la future composition du Sénat : si les deux candidats démocrates, Jon Ossoff et Raphael Warnock, battent les sénateurs républicains sortants, David Perdue et Kelly Loeffler, le Sénat passera sous le contrôle des démocrates. Ce qui aura un impact décisif sur les premières années au pouvoir du nouveau président démocrate Joe Biden. En meeting dans l'Etat lundi, Donald Trump a voulu remobiliser ses troupes. 

Les démocrates essaient de voler la Maison Blanche. Vous ne pouvez pas les laisser faire.

Donald Trump

lors d'un meeting en Géorgie

"Vous ne pouvez pas les laisser voler le Sénat. Vous ne pouvez pas laisser faire", a-t-il ajouté. Le scrutin s'annonce serré et les résultats définitifs pourraient ne pas être connus avant plusieurs jours.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.