Une partie des États-Unis se radicalise

Publié
Durée de la vidéo : 4 min.
Etats-Unis : une partie du pays se radicalise
Article rédigé par
P. Loison - franceinfo
France Télévisions

Les communautés qui existent un peu partout dans le pays et qui se disent éloignées de l'administration centrale sont parfois compliquées à définir. Font-elles partie de la droite américaine ou est-ce une droite extrême ? Soufian Alsabbagh, spécialiste des affaires intérieures américaines, répond à cette question dans le 23h de franceinfo.

"De façon très intéressante, le Nord-Ouest du Wisconsin, le comté de la ville de Webb Lake est intéressant car ce n'est pas un fief républicain comme le Wyoming. Il est extrêmement 'swing' du coté identitaire. Il avait voté Obama, puis Trump avait recueilli plus de vote. Leur point commun est un rejet total de l'establishment de Washington. Celui qui incarne le plus l'anti-Washington gagne généralement", explique le professeur Soufian Alsabbagh.

Gouffre au sein du parti républicain

Quel est le point commun entre les républicains en col et blanc et les partisans de Donald Trump par exemple ? "Les prochaines semaines vont pouvoir nous donner des réponses car les événements du 6 janvier ont définitivement acté d'un gouffre au sein du parti républicain. Les conservateurs se définissent de deux façons : avec ceux qui se disent défenseurs absolus de la Constitution (…) Dans une deuxième partie, il y a ceux qui sont contre la démocratie, très Trumpiste, dont la volonté est de conserver les valeurs de l'Amérique raciale, religieuse, le droit de porter des armes, qui sont contre le droit d'avorter, etc. On va savoir laquelle de ces deux ailes va devenir la plus importante", met en avant Soufian Alsabbagh.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.