Syrie : une nuit de frappes occidentales

À 3h du matin, dans la nuit du 13 au 14 avril, des frappes visant des dépôts d'armes chimiques ont été menées par les États-Unis, la France et le Royaume-Uni en Syrie.

Voir la vidéo
France 2

Une opération conjointe des États-Unis, du Royaume-Uni et de la France a eu lieu en Syrie dans la nuit du 13 au 14 avril. Les frappes ont ciblé Damas et la région de Homs. Des sites militaires et un centre de recherche soupçonnés d'héberger le programme chimique du régime auraient été touchés.

Le régime syrien fulmine

À la télévision syrienne, les images des frappes passent en boucle. L'opération est fermement condamnée par le régime syrien. "Trois agressions traitresses ont été perpétrées aujourd'hui à l'aube par les États-Unis, la France et la Grande-Bretagne, avec le lancement d'environ 110 missiles vers des cibles syriennes à Damas et dans ses environs", a déclaré un porte-parole de Damas. À Moscou, Vladimir Poutine, le plus fidèle allié de Bachar al-Assad, appelle à une réunion en urgence à l'ONU. Le régime syrien évoque pour l'heure des dégâts matériels et trois blessés parmi les civils.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un Rafale de l\'armée française se prépare à décoller sur la base aérienne de Saint-Dizier (Haute-Marne) pour frapper la Syrie, dans la nuit du 13 au 14 avril.
Un Rafale de l'armée française se prépare à décoller sur la base aérienne de Saint-Dizier (Haute-Marne) pour frapper la Syrie, dans la nuit du 13 au 14 avril. (- / ECPAD)