Royaume-Uni : première visite officielle pour Donald Trump

En duplex depuis Londres (Royaume-Uni), le journaliste Loïc de La Mornais fait le point sur la venue de Donald Trump, pas tendre avec ses alliés au sommet de l'Otan (Organisation du traité de l'Atlantique nord), en Belgique. Des manifestations contre sa venue sont organisées.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Après Bruxelles (Belgique), Donald Trump a gagné Londres (Royaume-Uni) jeudi 12 juillet pour sa toute première visite en Grande-Bretagne, pays censé être son partenaire privilégié. Et si Donald Trump ne ménage pas ses alliés, Theresa May ne fait pas exception. "Donald Trump va être fraîchement accueilli ici. Beaucoup de manifestations contre sa venue sont en préparation. Il est vrai qu'il n'a pas été très charitable avec Theresa May, la Première ministre. Pour beaucoup d'observateurs politiques, Donald Trump est un 'cogneur', et il aime donc les caractères de 'cogneur' comme lui. C'est pour ça qu'il dit préférer des Vladimir Poutine, des Recep Erdogan, en Turquie, ou encore des Kim Jong-un, en Corée du Nord", explique le journaliste Loïc de La Mornais, en duplex depuis la capitale britannique.

Un partenariat unique au monde avec le Royaume-Uni

"Mais attention : tout cela fait aussi partie du spectacle, du show du président américain, car en dessous, les grandes administrations et agences américaines continuent à travailler. L'armée américaine continue à avoir le nerf de la guerre, c'est-à-dire son partenariat stratégique avec le Royaume-Uni sur le renseignement militaire. C'est un partenariat qui ne changera pas et qui restera unique au monde encore", conclut-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Parmi les signes de protestation contre le président des Etats-Unis, un ballon géant, baptisé \"Trump Baby\", survolera Londres pendant son séjour en Grande-Bretagne, le 13 juillet 2018. 
Parmi les signes de protestation contre le président des Etats-Unis, un ballon géant, baptisé "Trump Baby", survolera Londres pendant son séjour en Grande-Bretagne, le 13 juillet 2018.  (KIRSTY O'CONNOR / MAXPPP)