Israël : tournée d'adieu sous tension de Mike Pompeo

Donald Trump fait feu, chaque jour qu’il lui reste à la tête des Etats-Unis, pour imprimer sa marque. Son secrétaire d’Etat est en Israël, où les Palestiniens entérinent la colonisation de la Cisjordanie.

franceinfo

Pour la suite de sa tournée d’adieu, le secrétaire d’Etat américain a choisi Israël. Le chef de la diplomatie du Bahreïn a lui aussi été convié. C’est le première visite officielle d’un ministre de cette monarchie du Golfe dans l’Etat hébreu. Les deux pays ont normalisé leurs relations en septembre et, mercredi 18 novembre, ils ont annoncé l’intention d’ouvrir des ambassades. Des pays arabes réconciliés avec Israël, c’est le modèle à suivre, claironne Mike Pompeo. Pour lui, c’est un succès diplomatique de l’administration Trump.

Mike Pompeo dans une colonie israélienne ?

Pour cet ultime visite, le secrétaire d’Etat n’a pas prévu de rencontre avec les dirigeants palestiniens. Mais il pourrait se rendre dans une colonie de Cisjordanie, un territoire considéré en droit international comme occupé par Israël. Si ce geste était confirmé, ce serait une première. De quoi exaspérer les Palestiniens, qui manifestent à Al-Bireh. Avec la visite de Mike Pompeo, les Palestiniens craignent un dernier coup d’éclat du président américain. Jamais les colonies ne se sont autant développées que sous la présidence Trump.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le secrétaire d\'État américain Mike Pompeo, le 19 août 2020.
Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo, le 19 août 2020. (MANDEL NGAN / AFP)