Présidentielle américaine : le vote des Latinos pourrait faire la différence

Les défenseurs des armes à feu et les religieux les plus fervents vont une nouvelle fois miser sur Donald Trump, mais la personnalité du président américain fait douter de nombreux électeurs, notamment chez les Latinos. Une communauté dont le vote est crucial en Floride.

France 2

Sécurité, religion, morale : chez les retraités de Floride, comme dans les autres communautés, ce sont deux visions de la société américaine qui s'opposent. Bonnie est une fidèle du président Trump et elle a convié France 2 à son premier cours sur les armes à feu à 73 ans. C'est son voisin qui donne la leçon à domicile. Il est membre de la NRA, le très puissant lobby des armes à feu soutenu par Donald Trump. "Il est comme nous, il pense comme la plupart des gens. C'est notre droit de porter une arme. C'est un droit inscrit dans notre second amendement", assure-t-il. Dans un quartier résidentiel pourtant calme, ils souhaitent se protéger après les récentes émeutes raciales dans le pays.

Beaucoup d'exilés cubains soutiennent la droite conservatrice

Très pratiquante avec son époux, ils voient en Donald Trump le Président qui défend les valeurs morales. "Il est contre l'avortement, il en parle souvent", assure Walter. En 2016, les différents courants évangéliques, chrétiens majoritaires aux États-Unis, ont voté à 80% pour Donald Trump. À Miami, dans le quartier cubain de Little Havana, on doute malgré tout de Donald Trump. Les Latinos représentent un électeur sur cinq en Floride. Joe Biden et le président américain se disputent leurs votes. Dans cette église catholique, beaucoup d'exilés cubains soutiennent indéfectiblement la droite conservatrice. "Je sais ce que c'est le communisme, je l'ai vécu. À l'heure actuelle, Biden non", estime une femme. À l'inverse, beaucoup doutent de la moralité de Donald Trump. "Pour nous qui sommes chrétiens il y a un problème. Il est impliqué dans un scandale de prostitution, il se comporte mal avec les femmes. C'est une honte", assure une femme en sortant de l'église. Des valeurs morales douteuses qui pourraient aussi avoir un impact sur le vote des Portoricains.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président américain Donald Trump et son rival démocrate Joe Biden lors du premier débat pour la présidentielle américaine, le 29 septembre 2020, à Cleveland (Ohio). 
Le président américain Donald Trump et son rival démocrate Joe Biden lors du premier débat pour la présidentielle américaine, le 29 septembre 2020, à Cleveland (Ohio).  (JIM WATSON / AFP)