Présidentielle américaine : Joe Biden est assuré d'être le candidat démocrate face à Donald Trump

L'ancien vice-président de Barack Obama, déjà considéré comme le candidat présumé du parti, a rassemblé le nombre de délégués nécessaire à sa nomination.

Le candidat démocrate Joe Biden lors d\'un discours à l\'université du Delaware, le 5 juin 2020 à Dover (Etats-Unis).
Le candidat démocrate Joe Biden lors d'un discours à l'université du Delaware, le 5 juin 2020 à Dover (Etats-Unis). (JIM WATSON / AFP)

Ce n'est pas une surprise, mais Joe Biden a annoncé qu'il avait suffisamment de délégués pour confirmer sa nomination comme candidat des démocrates, en vue du duel avec le président républicain Donald Trump lors de l'élection présidentielle de novembre aux Etats-Unis. "Ce soir, nous sommes assurés des 1 991 délégués nécessaires pour remporter la nomination démocrate", a tweeté l'ancien vice-président, samedi 6 juin.

"Je vais consacrer chaque jour à me battre pour obtenir vos voix afin que, ensemble, nous puissions gagner la bataille pour l'âme de notre pays", écrit-il encore. Cette annonce intervient alors que la parti démocrate poursuit le décompte d'une série de primaires démocrates organisées mardi. Joe Biden était d'ores et déjà considéré comme le candidat présumé après le ralliement en avril à sa candidature du champion de la gauche du parti, Bernie Sanders.

Biden dénonce la politique "colérique" de Trump

Vice-président pendant huit ans de Barack Obama, Joe Biden est très populaire chez les noirs américains, un électorat clé pour tout démocrate espérant remporter la présidentielle américaine, particulièrement dans cette période marquée par la mort de George Floyd, un Américain noir de 46 ans, après son interpellation par un policier, qui a déclenché des manifestations antiracistes dans tout le pays. "Il s'agit d'un moment difficile dans l'histoire de l'Amérique. Et la politique colérique et semeuse de discorde de Donald Trump n'est pas une réponse", a-t-il écrit sur la plateforme Medium.

Joe Biden n'échappe pas pour autant aux critiques de la communauté noire. Comme lorsqu'il avait déclaré, en mai, à un animateur de radio qu'il n'était "pas noir" s'il songeait à voter pour Donald Trump. Joe Biden s'était rapidement excusé.

La course à l'investiture démocrate s'était mal engagée pour Joe Biden face à Bernie Sanders mais il avait repris l'avantage fin février à la faveur d'une primaire en Caroline du Sud. Une moyenne des sondages nationaux établie par le site RealClearPolitics (en anglais) attribue actuellement à Joe Biden une avance de 7,1 points sur Donald Trump pour l'élection.