Photos d'elle dénudée, discours pompé et CV gonflé : trois moments où Melania Trump a embarrassé la campagne de son mari

Après avoir plagié Michelle Obama et menti sur son CV, l'épouse du candidat républicain à la présidentielle apparait nue en une du "New York Post".

Melania Trump lors de la convention républicaine à Cleveland, dans l\'Ohio, le 18 juillet 2016.
Melania Trump lors de la convention républicaine à Cleveland, dans l'Ohio, le 18 juillet 2016. (MIKE SEGAR / REUTERS)

Melania Trump nue en une du New York Post, dimanche 31 juillet. Voilà des photos qui ne devraient pas plaire au candidat républicain à la présidentielle américaine, Donald Trump. Pour la troisième fois en moins de deux semaines, Melania Trump embarrasse la campagne de son mari. Retour sur ces trois couacs.

Des photos d'elle dénudée

Les photos ont un parfum de scandale. Le sulfureux New York Post titre en une : "Vous n'avez jamais vu une potentielle Première dame comme ça". Le titre s'accompagne d'une photo pleine page de l'ancienne top model dans le plus simple appareil. D'autres photos sont également publiées dans le tabloïd.

Ces images sont anciennes. Melania Trump était encore Melania Knauss quand elle a posé pour un photographe français, Alé de Basseville, à Manhattan. Les photos étaient alors destinées au numéro de janvier 1996 du magazine Max. D'après le New York Post, certaines ont été à peine vues, d'autres n'étaient jamais parues.

Un CV enjolivé

Jeudi, le site de Melania Trump a mystérieusement disparu. Etait-ce pour masquer une polémique à venir ? "Le site en question, créé en 2012, a été fermé car il ne reflète pas de manière adéquate mes affaires et intérêts professionnels actuels", a dû tweeter Melania Trump, qui ne s'exprime pourtant que rarement sur Twitter. 

Sur ce site, sa biographie expliquait qu'elle avait débuté comme mannequin à 16 ans. "A l'âge de 18 ans, elle a signé avec une agence de mannequins à Milan. Après avoir obtenu un diplôme de design et d'architecture en Slovénie, Melania s'est partagée entre Paris et Milan pour des séances-photo, s'installant finalement à New York en 1996", pouvait-on y lire. Mais, selon le New York Times, elle a rapidement abandonné l'école d'architecture pour se concentrer sur sa carrière de mannequin. Et certains médias américains s'étaient émus de la mention de ce diplôme d'architecture.

Un plagiat remarqué

C'est la plus grosse casserole de Melania Trump. L'épouse du milliardaire est accusée d'avoir honteusement pompé un discours de l'actuelle Première dame, Michelle Obama.

Lors d'un discours très attendu, prononcé lors de la convention républicaine à Cleveland (Ohio) le 18 juillet, elle a par exemple déclaré : "Depuis mon plus jeune âge, mes parents m'ont bien fait comprendre certaines valeurs : il faut travailler dur pour avoir ce que tu veux dans la vie." Une phrase qui ressemble à s'y méprendre au "Barack et moi avons été élevés avec beaucoup de valeurs similaires : (...) il faut travailler dur pour avoir ce que tu veux dans la vie", de Michelle Obama. Une collaboratrice a reconnu qu'elle avait intégré des extraits du discours de l'actuelle Première dame dans le texte lu par Melania Trump.