Guillaume Debré : "Il y a de la dinguerie chez Trump, mais il n'est pas que dingue"

Le journaliste Guillaume Debré, auteur de "Je twitte donc je suis, l'art de gouverner selon Donald Trump", est l'invité du 23h de franceinfo mardi 28 janvier.

franceinfo

La diplomatie peut aussi se faire par quelques mots tapés sur son téléphone. "Donald Trump signe des marqueurs politiques via Twitter. Il aime enflammer la planète avec des phrases parfois très choquantes", explique Guillaume Debré.

"Il y a de la dinguerie chez Trump, mais il n'est pas que dingue. Il est l'expression de la théorie du fou. Il a envie d'essayer de surprendre et de cacher son jeu. C'est un peu un joueur de poker qui lance des coups parfois surprenants parfois déstabilisants", poursuit le journaliste, fils de l'ancien ministre Jean-Louis Debré.

Trump, "antidépresseur" de l'Amérique

"À son crédit, il a compris le besoin d'une certaine population américaine d'une simplification de la politique étrangère, et le besoin d'une politique étrangère qui rassure l'Amérique, qui traverse une crise sociale, identitaire et économique. Il apparaît comme un antidépresseur à la crise morale américaine. Il simplifie tout et c'est pour ça qu'il utilise Twitter", affirme l'auteur du livre Je twitte donc je suis, l'art de gouverner selon Donald Trump.

"En vulgarisant la parole présidentielle et en étant politiquement incorrect, Donald Trump veut incarner sa différence avec l'establishment politique. Il a aussi compris qu'il ne pourrait pas passer son message par les médias présidentiels", conclut Guillaume Debré.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le livre sur Donald Trump de Guillaume Debré paru chez Fayard
Le livre sur Donald Trump de Guillaume Debré paru chez Fayard (FRANCEINFO)