États-Unis : Trump peut-il être démis de ses fonctions ?

Après l'assaut du Capitole, mercredi 6 janvier, et alors que l'investiture du président élu se fera dans 13 jours, Donald Trump peut-il être démis de ses fonctions ? Etienne Leenhardt, rédacteur en chef du service enquêtes et reportages, fait le point.

France 2

Il reste 13 jours de mandat au président Donald Trump avant la passation de pouvoir avec Joe Biden. Trump peut-il être destitué après l'assaut du Capitole, mercredi 6 janvier ? "Constitutionnellement, tant que Donald Trump est président, c'est tout à fait possible. La section 4 du 25ème amendement de la Constitution des États-Unis prévoit que le vice-président en exercice, c'est-à-dire Mike Pence, ou une majorité du cabinet présidentiel, c'est-à-dire le gouvernement autour de Trump, peut demander le remplacement du président s'il est jugé inapte, en incapacité physique ou intellectuelle", explique Etienne Leenhardt, rédacteur en chef du service enquêtes et reportages, sur le plateau de France 2. 

Les ministres envisagent la procédure

Les médias américains affirment que les ministres en ont discuté très sérieusement mercredi soir et continuent de l'envisager jeudi matin. "C'est une démarche à laquelle le président Trump peut s'opposer et la procédure peut prendre du temps. À 13 jours de l'investiture du président élu, Joe Biden, lancer une procédure maintenant serait en quelque sorte remettre dix dollars dans la machine à sous", explique Etienne Leenhardt. Cependant cette procédure empêcherait Trump de se représenter à la présidence en 2024. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président américain, Donald Trump, dans le Bureau ovale de la Maison Blanche (Washington), le 3 décembre 2020.
Le président américain, Donald Trump, dans le Bureau ovale de la Maison Blanche (Washington), le 3 décembre 2020. (BRENDAN SMIALOWSKI / AFP)